Mardi 8 juillet 2008 2 08 /07 /Juil /2008 16:43
MUSICIENS CASSEZ VOS INSTRUMENTS AVEUGLES
sur la scène

TristanTzara, Proclamation sans prétention.

Le dadaïsme et le surréalisme sont les deux courants qui marquèrent la fin de l’art moderne. Ils sont, quoique d’une manière relativement consciente, contemporains du dernier grand assaut du mouvement révolutionnaire prolétarien; et l’échec de ce mouvement, qui les laissait enfermés dans le champ artistique même dont ils avaient proclamé la caducité, est la raison fondamentale de leur immobilisation. Le dadaïsme et le surréalisme sont à la fois historiquement liés et en opposition. Dans cette opposition, qui constitue aussi pour chacun la part la plus conséquente et radicale de son apport, apparaît l’insuffisance interne de leur critique, développée par l’un comme par l’autre d’un seul côté. Le dadaïsme a voulu supprimer l’art sans le réaliser ; et le surréalisme a voulu réaliser l’art sans le supprimer. La position critique élaborée depuis par les situationnistes a montré que la suppression et la réalisation de l’art sont les aspects inséparables d’un même dépassement de l’art.

Guy Debord, La société du spectacle, 1967,
ed Gérard Lebovici,
champ libre,1988


Prochain article le quatorze juillet deux mille huit.
Par gertrude - Publié dans : Pause Gertrude
Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Je Relique, vous reliquez...

  • Coeur de Mercière
  • Air de Gourdon
  • Bling-Bling

Conversations

Compteur d'équipage

Aujourd'hui
 Compteur pour blog gratuit
marin(s)
  dans le rafiot
et

Compteur de visiteurs en temps réel 

qui rame(nt)



Mon Site Gratuit : Compteur de visiteurs

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés